Actualités
De la contestation politique à la violence...
De la contestation politique à la violence...

Les excès de la violence en milieu urbain ne sont pas rares.

Lorsqu’elles sont liées à une contestation politique radicale, à une violence institutionnelle à une violence policière, ces expressions deviennent de moins en moins tolérées. Et l’on oublie les épisodes d’une extrême violence qui se sont déroulés dans les années 70 – 80, à l’initiative de milieux d’extrême gauche comme d’extrême droite. Les formes de violence sont multiples, rattachées à des causes diverses. Elles doivent nous faire réfléchir sur la nature même de l’homme, sur les événements violents du siècle passé et cette difficulté à canaliser, à réguler, à dépasser une violence qui continue à s’incarner dans notre actualité.

Ainsi, parmi les récents événements : Génération identitaire mène, en avril, une opération anti-migrants en bloquant un col dans les Hautes-Alpes en plein débat à l'Assemblée Nationale sur la loi Asile et Immigration. Des membres de l'ultra droite sont arrêtés parce que soupçonnés de préparer des attaques terroristes anti-musulmans. Les Blacks blocs affrontent avec violence les forces de l'ordre lors du rassemblement du 1er mai 2018 à Paris. L'attaque au couteau en mai dernier à Paris, revendiqué par Daech, rappelle que la menace terroriste est réelle. La radicalisation de certains mouvements écologistes inquiètent également parce que certains basculent vers des actions violentes. Une étude récente menée par un groupe de chercheurs, Practicies, a révélé que la violence est loin d'être absente du quotidien des jeunes et "qu'une large majorité (59 %) considère que la violence peut revêtir un caractère « acceptable » dans certaines circonstances ou « circonstances extrêmes »." L'affaire dite "Benalla" révèle, quant à elle, les agissements d'un chargé de mission de l'Elysée qui a mis en lumière des dérives, des pratiques hautement contestables. De même que penser de l’efficacité des mesures contre les violences infra-familiales et sur les violences faites aux femmes ?

Quelles enseignements devons-nous tirer de tout cela ?

Pour en savoir plus

Ecouter l'émission en cliquant sur le lien

Lire l'article suivant 

Quelques références biblographiques...

La violence et le sacré de René Girard,

Une histoire de la violence de Robert Muchembled